On the Ecologies of Oil and Water + projection de White Oil de Judy Price

Présentation d'Ursula Biemann et conversation avec Emily Eliza Scott suivie d'une projection

Musée des beaux-arts de Montréal
Auditorium Maxwell Cummings
1379, rue Sherbrooke Ouest
Entrée libre

19 février 2015 - 17h30

À propos

Une co-présentation de la Galerie Leonard-et-Bina-Ellen et de DHC/ART Fondation pour l’art contemporain

On the Ecologies of Oil and Water

Basées sur des recherches approfondies, les vidéos d’Ursula Biemann portent sur les transformations territoriales en profondeur qui résultent de l’extraction et de l’ingénierie des ressources. Elles attirent l’attention sur les microdynamiques biologiques et sociales qui sous-tendent concrètement ces empiétements massifs. S’attaquant à l’écologie politique du pétrole et de l’eau, ses œuvres entrecroisent de vastes paysages cinématographiques avec des séquences documentaires et des résultats de recherche universitaire pour faire le récit d’une réalité planétaire en mutation. En commentant sa pratique artistique dans les projets Black Sea Files et Deep Weather, Biemann réfléchit à l’alliance entre esthétique, écologie et géopolitique qui, ces dernières années, a permis de formuler une nouvelle conception de la recherche artistique.

Veuillez noter que la conférence se déroulera en anglais.

White Oil est un film qui porte sur les carrières situées dans les territoires palestiniens occupés de la Cisjordanie. Tirée de plus de 350 carrières dans cette région, la pierre qui en est extraite a été appelée le « pétrole blanc » de Palestine, car c’est la seule matière première qui puisse soutenir l’économie palestinienne. White Oil explore le fait que ces carrières ne sont pas seulement des espaces industriels et des lieux de travail, où se fait l’extraction de la matière première, mais aussi des espaces habités, en dévoilant des récits sur le colonialisme, l’expropriation des terres et la mobilité des personnes à travers le quotidien des propriétaires, des travailleurs et des gardes de sécurité de ces carrières.

65 minutes
En arabe avec sous-titres anglais

Cet évenement est présenté dans le cadre de l’exposition World of Matter: Exposer l’écologie des ressources.

Biographies

Ursula Biemann est une artiste, une auteure et une vidéo-essayiste. Sa pratique se base sur la recherche et implique à la fois un travail de terrain en profondeur ainsi qu’une documentation vidéo dans des endroits éloignés, où elle étudie les impacts de la mobilité accélérée des gens, des ressources et de l’information sur les relations internationales. La pratique plurielle de Biemann couvre une variété de médias qui concourent à la conception d’installations dans l’espace public. Son travail comprend aussi des publications et des conférences, tout autant que des projets de commissaire d’exposition et de recherche en collaboration.

http://www.geobodies.org

Les films et les installations de Judy Price entrent en dialogue avec le contexte géographique, social et historique de lieux particuliers. Plus récemment, elle s’est demandée comment l’art peut mettre en relief les dynamiques explicites et cachées des zones de conflit et rendre visibles les forces géopolitiques qui ont un impact sur des sites géographiques précis. La pratique de Price s’est concentrée sur les cas d’Israël et de la Palestine pendant de nombreuses années.

http://arts.brighton.ac.uk/staff/judy-price

Emily Eliza Scott est une étudiante de postdoctorat à l’Institut d’histoire et de théorie de l’architecture de l’École polytechnique fédérale de Zurich (ETH Zürich). Elle est une des fondatrices des collectifs d’artistes Los Angeles Urban Rangers et World of Matter.

Les programmes publics de la Galerie Leonard-et-Bina Ellen sont réalisés avec l’appui du Frederick and Mary Kay Lowy Art Education Fund.

Informations: [email protected]

logos_dhc