Dancing the Museum (Danser le musée)

Une conférence de
Thomas F. DeFrantz

Musée des beaux-arts de Montréal
Auditorium Maxwell-Cummings
1379 rue Sherbrooke Ouest

2 juin 2017 - 18h00

À propos

En partenariat avec SLIPPAGE: Performance|Culture|Technology, l’Université Duke et l’Université de Toronto, l’Université Concordia présente, en collaboration avec DHC/ART Fondation pour l’art contemporain, Dancing the Museum, une conférence de Thomas F. DeFrantz. Dancing the Museum s’inscrit dans la série Configurations in Motion: Performance Curation and Communities of Colour de l’Université Duke.

Dans cette conférence, Thomas F. DeFrantz explorera les façons dont la danse présentée en contexte muséal réussit à traverser plusieurs générations de danseurs pour atterrir, précairement, dans le champ d’expertise du commissaire. DeFrantz examinera les a priori incorporés qui définissent la danse à travers les époques et analysera comment ces catégories outrepassent les possibilités qu’offre l’espace muséal ou s’y conforment. Il sera également question du profond écart entre la physicalité étendue de la danse et le capital culturel dont jouissent les musées qui incite forcément les chorégraphes à travailler dans ces lieux d’exclusivité. DeFrantz proposera un bilan des problématiques éthiques auxquelles font face les interprètes en danse qui travaillent en contexte muséal, alors que les conditions de performance sont loin d’être idéales. Il examinera aussi les changements récents dans le langage théorique associé à certains modes de production de la danse et traitera de l’exclusivité que peut créer le langage universitaire autour des pratiques très publiques de la danse et de la performance. À son avis, le langage théorique permet une transition vers la présentation de la danse en milieu muséal, qu’une performance soit adaptée ou non à ce lieu.

L’événement sera suivi d’une période de questions modérée par Cheryl Sim, docteure, directrice générale et commissaire à DHC/ART Fondation pour l’art contemporain.

La présentation se déroulera en anglais. Une traduction française du texte sera disponible sur le site. Cet événement est accessible aux chaises roulantes.

Entrée libre

Critical Dance Studies – Configurations Montreal

Une transcription de l’événement est disponible ici.

Biographie

Thomas F. DeFrantz est directeur du département d’Études africaines et afro-américaines et professeur de danse et de théâtre à l’Université Duke, en Caroline du Nord. Né en Indiana, son travail porte sur les théories entourant l’esthétique de la diaspora africaine, les intersections de la danse et des technologies, et l’historiographie de la danse. Il écrit sur la danse afro-américaine telle qu’elle est pratiquée aux États-Unis et ailleurs dans le monde. DeFrantz est directeur de SLIPPAGE: Performance|Culture|Technology, un groupe de recherche en résidence à Duke qui étudie les technologies émergentes dans les applications de performance en direct et qui crée de nouvelles interfaces qui nous aident à raconter les histoires marginalisées. Il coordonne le groupe de travail Black Performance Theory, ainsi que le Collegium for African Diaspora Dance. Il est l’ancien président de la Society of Dance History Scholars, un organisme international qui fait avancer le domaine des études de la danse par la recherche, l’édition, la performance et en encourageant son rayonnement auprès de divers publics à travers les arts et les sciences sociales et humaines. Il est l’éditeur de Dancing Many Drums: Excavations in African American Dance (2002), Dancing Revelations: Alvin Ailey’s Embodiment of African American Culture (2004) et Black Performance Theory, coédité avec Anita Gonzalez (2014). Comme metteur en scène et auteur, ses œuvres comprennent CANE: A Responsive Environment Dancework (2013) et where did I think I was going? [moving into signal] (2015). Avec ses collaborateurs de SLIPPAGE, il a récemment créé des œuvres pour le Detroit Institute of the Arts et le Nasher Museum de l’Université Duke. DeFrantz a aussi réalisé une installation permanente pour le Musée national de l’histoire et de la culture afro-américaine de la Smithsonian Institution.
slippage.org

Cette recherche est soutenue par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada.

Image

Jennifer Harge, dans fastDANCEpast, un volet de SLIPPAGE: Performance|Culture|Technology. Thomas F. DeFrantz, metteur en scène. Présenté au Detroit Institute of the Arts en mars 2016. Photo: Eto Otitigbe.