Exposition

Au cœur de cette exposition se trouve un email de rupture que l’artiste reçut d’un amant, dont la dernière phrase est «Prenez soin de vous». Sophie Calle prit ces mots au pied de la lettre:

«J’ai reçu un mail de rupture. Je n’ai pas su répondre. C’était comme s’il ne m’était pas destiné. Il se terminait par les mots : Prenez soin de vous. J’ai pris cette recommandation au pied de la lettre. J’ai demandé à 107 femmes, choisies pour leur métier, d’interpréter la lettre sous un angle professionnel. L’analyser, la commenter, la jouer, la danser, la chanter. La disséquer. L’épuiser. Comprendre pour moi. Répondre à ma place. Une façon de prendre le temps de rompre. À mon rythme. Prendre soin de moi.»

À l’origine produite pour le Pavillon français de la Biennale de Venise 2007, l’installation Prenez soin de vous est composée de textes, de photos, de films et des voix de 107 femmes de tous âges, lesquelles interprètent la lettre de rupture selon leurs différentes professions. Ce projet poétique, et souvent touchant, nous interpelle tous sur la relation que nous entretenons avec notre bien-aimé.

Biographie

Sophie Calle est une artiste française émérite dont les travaux conceptuels et poétiques brouillent les frontières entre le privé et le public, l’art et la vie. C’est souvent en s’imposant des directives, des questions ou des rituels qu’elle parvient à transformer sa vie en images et en œuvres textuelles. Elle agit en voyeuse dans Les Dormeurs (1979) et dans L’Hôtel (1981), en poursuivante dans la Suite vénitienne (1983), ou elle partage ses chagrins d’amour avec les autres dans Douleur exquise (1984-2003) ainsi que dans son exposition la plus récente Prenez soin de vous (2007). Conjuguées à des textes et à des récits, ses expérimentations avec différentes formes de documentation photographique – notamment les images d’archives, la photographie de rue, l’imagerie de surveillance et le portrait – donnent lieu à des travaux fascinants qui se logent rêveusement entre la fiction et la réalité.

Image

Sophie Calle
Chanteuse de soul, Nicole Willis