Women Without Men

Un film par Shirin Neshat
En présence de la cinéaste

Musée des beaux-arts de Montréal
Auditorium Maxwell-Cummings
1379, rue Sherbrooke Ouest

1 juin 2010 - 19h00

À propos

DHC/ART Fondation pour l’art contemporain a le plaisir de présenter en première montréalaise Women Without Men le premier long métrage de la célèbre artiste iranienne Shirin Neshat. Ce film marque le passage assuré de ses belles installations muséales à écrans multiples au cinéma à grande échelle.

Adapté d’un roman tout à la fois réaliste et merveilleux de Sharhnush Parsipur, Women Without Men est le récit émouvant des vies entrelacées de quatre Iraniennes durant l’été 1953 — une phase très importante de l’histoire du pays — alors que le coup d’État dirigé par les Américains et soutenu par les Britanniques faisait tomber le Premier ministre démocratiquement élu Muhammad Mossadegh et réinstallait le schah au pouvoir. C’est par la suite l’opposition à la monarchie qui aboutit à la révolution islamique de 1979.

Rassemblées pour quelques jours sur la toile de fond des troubles politiques et sociaux, les destinées des quatre personnages féminins convergent en un jardin mystique d’une grande beauté où elles trouvent réconfort, liberté et camaraderie. Somptueusement photographié et majestueusement conduit, le film rend compte d’une période complexe pour la société iranienne, tout en proposant une archéologie imaginative des plus récentes manifestations — lesquelles, bien que réprimées avec brutalité et suivies de répression, nous rappellent que la lutte est toujours vivante et active.

Le film sera distribué au Québec par Métropole Films à une date ultérieure.

Women Without Men, 2009, 99 min, version anglaise
Un film de Shirin Neshat
La projection sera suivie d’un échange

Entrée libre

Veuillez noter que la discussion aura lieu en anglais. Le nombre de places assise est limité; premier arrivé, premier servi.

Biographie

Shirin Neshat est née en 1957 à Qazvin, en Iran; elle a émigré aux États-Unis en 1976 et vit à New York. Elle a acquis une grande notoriété internationale, aussi bien pour ses séries de portraits photo de femmes recouverts de calligraphies Women In Allah que pour sa production de séries d’installations vidéo lyriques analysant la très complexe dynamique sociale et religieuse qui modèle l’identité des femmes musulmanes: parmi celles-ci, Rapture (1999) et Turbulent (1998), qui lui a valu le Prix international à la Biennale de Venise. Shirin Neshat a aussi exposé en solo au Whitney Museum de New York, à la Serpentine Gallery de Londres, au Hamburger Bahnhof de Berlin et au Musée d’art contemporain de Montréal. Women Without Men est son premier long métrage.