films4peace

films4peace

Centre Phi
407, rue Saint-Pierre

21 septembre 2012 - 12h00

À propos

Le Centre Phi, en association avec DHC/ART Fondation pour l’art contemporain, s’associe à des centaines d’institutions culturelles à travers le monde pour promouvoir la paix: films4peace, organisé par Mark Coetzee, est un festival annuel de courts métrages à l’initiative de PUMA.Peace. À cette occasion, vingt-et-un des artistes les plus innovants de notre époque présenteront leur interprétation visuelle de la paix. Le 21 septembre 2012, pendant la Journée internationale de la paix, ces films artistiques seront diffusés dans différents lieux culturels du monde, seront mis en ligne sur un site dédié de films4peace, publiés sur les réseaux sociaux, ainsi que des sites de partage de vidéos et des blogs.

Les projections en salles de ces courts métrages seront accompagnées de diffusions sur les sites internet de musées à travers le monde, dont le Musée d’art Bass (Miami, États-Unis) et le Musée du Design de Londres (Grande-Bretagne). Les films seront également diffusés dans l’espace public urbain, comme à Barcelone (Espagne) et dans le parc de sculptures Laumeier (Saint Louis, États-Unis). Ils seront aussi projetés dans des institutions éducatives au cours de conférences sur la jeunesse, comme la H&R Block Artspace, à l’Institut de Kansas City (États-Unis) et au sommet One Young World (Pittsburg, États-Unis).

Tournés en 35mm, les films présenteront trois styles de films: de la fiction, de l’animation expérimentale et des beaux-arts. Afin de faciliter leurs diffusions en ligne comme en salles, tous ces courts métrages durent entre 30 et 90 secondes. Il n’y a pas nécessairement de langue commune entre eux, les artistes ayant été sélectionnés pour la qualité et la portée de leur travail, ainsi que pour leur sensibilité à interpréter le thème donné.

«Les artistes nous poussent à nous confronter aux défis de notre époque», explique Mark Coetzee, commissaire de films4peace. «Les œuvres de films4peace sont à la fois dérangeantes et sources d’inspiration, elles reflètent les réalités de notre époque. Elles nous invitent à assumer nos responsabilités. PUMA.Peace souhaite contribuer à rendre le monde meilleur, plus sûr, plus paisible et plus créatif. Nous sommes honorés que le Centre Phi et DHC/ART se joignent à nous dans cette importante initiative.”

Le commissaire Mark Coetzee a invité vingt-et-un artistes à concevoir 17 œuvres:

Janet Biggs (États-Unis)
Ergin Cavuşoğlu (Bulgarie)
Magali Charrier (France)
Gregory Crewdson et Costanza Theodoli-Braschi (États-Unis et Grande-Bretagne)
Yang Fudong (Chine)
Tom Gran et Kayleigh Gibbons (Grande-Bretagne)
Max Hattler (Allemagne)
Isaac Julien (Grande-Bretagne)
Peterson Kamwathi (Kenya)
Joe Lawlorand Christine Molloy (Irlande)
Nandipha Mntambo (Swaziland)
Michael Nyman (Grande-Bretagne)
Noriko Okaku (Japon)
Jacco Olivier (Pays-Bas)
Bill Porter (Grande-Bretagne)
Levi van Veluw (Pays-Bas)
Hank Willis Thomas et Terence Nance (États-Unis)

Pour conserver l’esprit du festival, ces films, en tant qu’outils pour la paix, seront offerts à tous libres de droits et l’accès à leurs projections sera gratuit. En diffusant ces courts métrages le plus largement possible, sur différentes plateformes en ligne ou en salles, l’objectif est de susciter un changement social constructif et d’ouvrir le débat sur la paix dans le monde.

Image

assume vivid astro focus